Le Leadership Personnel par LMI France

Établir une relation positive, productive et ouverte avec les collaborateurs est l’un des objectifs prioritaires d’un manager d’équipe. La première étape de cet objectif primordial est de mettre en place un accord préalable avec chaque salarié.
Un accord gagnant-gagnant : ce que vous attendez du collaborateur et ce qu’il peut attendre de vous en retour. Une compréhension claire est encouragée par une énumération précise des objectifs et des mesures d’activité ou d’action nécessaires à leur réalisation. La responsabilité du manager est d’inciter chaque collaborateur à mettre en oeuvre les actions nécessaires pour réussir.
Un accord gagnant-gagnant est un tremplin pour développer une relation de travail productif. Cet accord exige que le manager puisse mener à bien les actions suivantes :

Définissez vos objectifs et ceux de chaque collaborateur.
Soulignez ce que vous attendez de chaque collaborateur et ce qu’il peut attendre de vous.

 

Synthétisez les récompenses qui profitent à chaque collaborateur lorsque les objectifs sont atteints et les pénalités encourues en cas d’échec.
Lorsque deux personnes comprennent clairement ce qu’elles peuvent attendre l’une de l’autre et s’engagent mutuellement dans des mesures d’action ou de travail, nécessaires pour répondre à ces attentes, une base positive à la gestion efficace est initiée. Le manager n’est pas responsable des attitudes et états d’âme des membres de son équipe, en revanche il l’est de leur engagement au travail comme de leurs résultats.

L’objectif de la gestion efficace est d’obtenir des résultats grâce aux personnes. Il est possible d’atteindre ce résultat lorsqu’un accord clair existe entre l’employeur et le collaborateur au sujet de leurs attentes communes. Sans un tel consensus, une condition appelée « mystification mutuelle » est susceptible de se développer. L’atmosphère ainsi créée semble communiquer le message, “je ne vais pas te dire ce que je veux, si tu ne veux pas me dire ce que tu veux”. Lorsque rien ne se passe, nous pouvons tous être déçus.
Voici un aperçu des contrastes entre les cadres dits de « mystification » et les cadres efficaces :

« Les managers de mystification »

Se plaignent que le collaborateur a une attitude négative.
Passent le plus clair de leur temps en réunion.
Passent un temps considérable à prodiguer des conseils d’ordre personnel à leurs collaborateurs, à gérer leurs humeurs, pour améliorer leur état d’esprit.
Font le travail à la place de leur collaborateur.
Perdent leur temps à écouter les plaintes.
“Les managers efficaces”

Mettent en évidence les comportements qui doivent être modifiés.
Travaillent avec les collaborateurs pour améliorer leurs compétences.
Investissent du temps pour aider les collaborateurs à rester concentrés sur leurs objectifs et à accroître leur productivité.
Donnent du pouvoir et encouragent leurs collaborateurs à s’acquitter de leurs tâches.
Travaillent avec chaque collaborateur pour identifier les dysfonctionnements et les aident à tracer chacun un schéma des mesures à prendre pour être plus productifs.
Les managers se doivent d’éviter les pièges de la « mystification mutuelle ». Leur responsabilité inclut la mise en place de mesures pour empêcher, ou a minima, décourager ces pratiques. Quand un collaborateur se plaint de ne pas être compris, le manager doit tenter de comprendre l’origine du malaise. La responsabilité du manager est aussi d’assurer la formation et le coaching pour garantir le succès de son équipe.

Une autre mystification classique d’un salarié est de se plaindre auprès de ses collègues en insistant sur ce qui ne va pas en faisant peu d’effort pour accroître sa productivité au travail. Parfois, les revendications sont légitimes. Il est important de savoir les reconnaître, et de mettre en oeuvre avec les collaborateurs les myens de remédier à la situation en encourageant chaque membre de l’équipe à prendre ses responsabilités.
Le risque majeur de “mystification mutuelle” est son caractère extrêmement contagieux. Quand une personne qui en souffre entre en contact avec un collègue, les effets destructeurs de la mystification se propagent presque instantanément. L’épidémie menace alors collectivement les collaborateurs. Un manager efficace, en alerte et réactif, détectera le danger en amont et pourra ainsi le combattre efficacement. Conclure un arrangement avec chaque collaborateur est un moyen efficace pour prévenir ce genre de dysfonctionnements.

Les managers qui savent détecter la mystification et prendre des mesures de prévention efficaces, bénéficieront de certains avantages, et éviteront certains effets négatifs. Ils :

Ont des attentes claires et raisonnables concernant les activités de leurs collaborateurs plutôt que des attentes confuses.
Sont enthousiastes et ont une attitude positive envers leurs collègues.
Sont conscients de leurs responsabilités professionnelles
Limitent les formalités administratives imposées aux collaborateurs
Vont à l’essentiel et savent optimiser leurs rencontres et échanges professionnels.
Prônent des horaires de travail adaptés aux objectifs de productivité et valorisent les résultats obtenus.
Encouragent les initiatives personnelles qui vont dans le sens de l’amélioration de la, productivité.
Savent créer un climat de confiance dans le travail et maintenir un niveau de motivation de leurs collaborateurs, ce qui leur permet d’obtenir une meilleure productivité.
Sans ligne conductrice claire dans un accord gagnant-gagnant, les collaborateurs auront des difficultés à réaliser des objectifs dont ils ne comprennent ni la finalité ni les implications. Ils perdent ainsi une grande partie de leur temps de travail en tâches inutiles, préjudiciables, à la réalisation des objectfs de l’organisation. En revanche, des directives clairement formulées pourront créer une synergie entre objectifs personnels et objectifs organisationnels, qui permettra d’aboutir à leur réalisation.
Nous reviendrons sur la méthode de rédaction d’un accord gagnant-gagnant au cours d’un prochain article. Définissez dès maintenant ce que vous attendez de vos collaborateurs : vos attentes et leurs objectifs. Leur identification est la base de votre accord gagnant-gagnant et de votre efficacité en tant que manager.

D’après Randy Slechta. Président LMI®

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *